mercredi 31 octobre 2012

Aventures Infinies

Hello,

Je travaille, toujours avec Quentin Vijoux avec lequel nous réalisons en parrallèle Corridors SA, sur un jeu de rôle de SF narratif multijoueur asynchrone (comme il y a déjà une ribambelle d'adjectifs, je pourrais rajouter "beau" et "fun") nommé AVENTURES INFINIES.

http://www.aventuresinfinies.com

En gros, c'est ce que j'avais déjà fait sur Google +, mais dans un contexte SF, avec en plus une gestion individualisée des aventures, des fiches de personnages, des aventures infinies quoi !

Les pré-inscriptions sont actives à partir d'aujourd'hui (il suffit de laisser votre mail sur la page d'accueil). Si cela vous intéresse, je vous invite à vous inscrire : si le jeu rencontre le succès, le nombre de joueurs sera limité.

Et au cas où cela vous perturberait, 100% de mes jeux sont sans publicité et en aucun cas vos adresses mails ne seraient utilisées pour un autre usage que vous transmettre votre code d'accès et correspondre avec vous dans les cadres des mécaniques du jeu.

Et comme un dessin vaut mieux qu'on beau discours, quelques visuels de ce super-extra jeu tirés tout droit du talent de Quentin :








Pas d'armée française dans Medal of Honor : Warfighter !

...et pourtant EA ne se prive pas de passer mille fois la publicité à la télévision vantant la puissance des armées différents pays...

A ce titre, j'ai écrit un article publié sur le + obs que vous pouvez lire ici :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/671971-medal-of-honor-warfighter-mais-ou-est-donc-passe-le-gign.html

Bonne lecture !

FT

mardi 16 octobre 2012

Studio404 : un podcast unique et essentiel sur la culture numérique

Hello,

En collaboration avec les très pros Monsieur Lâm, Melissa, Sylvain, Daz et sous la réalisation de Ghislain, je suis très heureux de vous présenter officiellement Studio404, un projet sur lequel nous avons continûment travaillé depuis plusieurs mois.

Il s'agit d'un podcast court abordant 5 grands sujets traités chacun en 5 minutes (et en plus nous sommes 5, exactement comme les 5 mousquetaires s'ils n'étaient pas 4), mais il y aussi 5 mini questions que nous abordons également. Avec ce timing, nous sommes parfois partiaux et de mauvaise foi, mais c'est ce qui fait le sel de l'émission !

Bonne écoute !



Faites moi donc part de vos sentiments à son sujet. Devrions-nous modifier des choses selon vous ?

A bientôt

FibreTigre

La déception des jeux multijoueurs

Hello,

Un des thèmes qui m'obsèdent une grande partie de la journée est le jeu vidéo multijoueur de grande envergure. Jusqu'à présent, et j'ai longuement déjà écrit sur le sujet, ces jeux m'ont beaucoup déçus conceptuellement car l'internet n'apporte aucune valeur ajoutée concrête.

Cela a changé notamment avec Journey et Dark Souls, et un petit peu pour Eve Online.

J'ai beaucoup d'espoir également dans les jeux asynchrones et à ce titre je suis en train de rédiger le jeu : http://www.aventuresinfinies.com

Pour la sortie de Mist of Pandaria, extension de Wow, j'ai proposé au plus obs de développer sur les limites décevantes du multijoueurs. L'article est ici :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/653480-world-of-warcraft-pourquoi-les-jeux-video-multijoueurs-restent-decevants.html

Bonne lecture, et rendez vous bientôt sur aventuresinfinies.com

Article sur le + obs concernant le hasbeenisme du Nazi dans la fiction

Hello,

Mes amis du + obs m'avaient posé la question suivante, avec la sortie d'un jeu iPhone traitant une nouvelle fois des sinistres évènements de la 2ème guerre mondiale : le point Godwin peut-il exister dans le jeu vidéo ?

Cela a donné l'article suivant, je vous en souhaite bonne lecture !

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/649112-un-jeu-iphone-a-auschwitz-le-nazi-est-il-un-mechant-perime.html


mardi 9 octobre 2012

Conférence sur la Fiction Interactive : la vidéo !

La fameuse conférence s'est bien déroulée et j'ai exposé pendant 1h et quelques la magie du monde de la fiction interactive.

Je vous invite à la découvrir ici :


mercredi 3 octobre 2012

La Wii-U, première réplique sérieuse des géants du JV contre Apple

Hello,

J'ai publié un article sur la Wii-U et le positionnement des poids lourds du JV (je pense notamment à Ubisoft et EA) face à la menace hardware et software d'Apple.

L'article est ici :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/634961-la-console-wii-u-premiere-contre-attaque-des-geants-du-jeu-video-contre-apple.html

Mais comme vous êtes des lecteurs assidus de mon blogs (je publie ce post en toute discrétion), vous aurez droit à un petit bonus. L'article devait dévier ensuite sur le business de la soluce mais à juste titre les éditrices de l'article l'ont coupé.

Je trouve la coupe légitime mais si vous êtes intéressés par le monde du jeu vidéo, peut-être cette considération retiendra votre attention :

----------------------------------------------------------------------------------

[...]

Cette reconquête parallèle met en avant un business discret mais essentiel du jeu vidéo : celui de la soluce.

Le biz des faqs

Qui dit jeu vidéo dit solution, et l’histoire de la solution du jeu vidéo est une histoire de l’ombre absolument fascinante, qui aujourd’hui est un champ de bataille si capital que personne n’en parle.




Pour faire court, il y a trois phases historiques distinctes :

- Avant 1990, où les solutions étaient parfois intégrées au jeu mais pas systèmatiquement

- De 1990 à la popularisation d’internet, avec la montée de la presse spécialisée jeu vidéo qui commercialisait des revues entièrement dédiées aux solutions

- L’arrivée d’internet à  nos jours, qui facilite les échanges entre joueurs et l’apparition de sites spécialisés comme Gamefaqs qui centralisent des solutions parfaitement normalisées.


Si Gamefaqs et tout autre média publiant des solutions de jeu vidéo sont gratuits pour les lecteurs, ce contenu unique, souvent propriété exclusive du site l’hébergeant, draîne évidemment un flux d’internautes très intéressant pour les annonceurs. Comme au bon temps de la bible des pokes, le business de la soluce est florissant.

Cependant, avec la conquête du marché de l’assistanat du joueur par les éditeurs et constructeurs next-gen, cet aspect va changer du tout au tout : en gros, fini la bonne vieille soluce trouvée sur le net quand vous êtes bloqué, cela n’aura plus aucun sens, car le fait que vous soyez bloqué vous fera entrer dans un méta-jeu maîtrisé par les éditeurs.

Bien sûr, quelques esprits chagrins vont regretter ces petites solutions rédigées par des amateurs en quête de reconnaissance qui forment le gros de Gamefaqs - et leurs pittoresques paragraphes sur la biographie personnelle et leurs remerciements à leur famille...etc...



...mais cela va enrichir nos jeux d’une façon unique.


Les joies du méta jeu

Voici quelques axes rudimentaires de réflexion sur pourquoi il était temps et il est bien que les éditeurs prennent en main le marché de la solution - et laissent leurs livres en papier coûteux là où ils auraient du toujours être : au rayon artbooks.

1) La difficulté du jeu sera gérée à 100% et cette gestion permettra la création de communautés, qui auront coté éditeur un effet de levier marketing énorme et coté joueur une nouvelle de jeu unique. C’est le cas avec Dark Souls, jeu à la difficulté volontairement poussée qui a permis la création de communautés et de wiki dédiés au jeu - et la découverte des secrets du jeu ailleurs que dans le jeu proprement dit a contribué au succès global du projet.




2) Les solutions seront parfaitement maîtrisées. Rien ne vaut l’information à la source n’est ce pas ? Quand on parle de “maîtrisées”, cela va plus loin qu’un texte exhaustif. Aujourd’hui, les solutions figurent dans un texte linéaire. Si vous avez un regard un peu agile, vous allez hélas vous gâcher la surprise de la suite. Dans les années 80s, les solutions étaient intégrées dans le jeu, elles fonctionnaient par maïeutique : le programme, au lieu de vous dire “utilisez la clef bleue donnée par Jim sur la porte” vous disait “Êtes vous allé voir Jim ?” puis “Il ne vous a rien donné ?”...etc...le plaisir de jeu n’en sera que plus grand.



(Cette technologie perdue s’appelait l’Invisiclue)


3) Et si la solution devenait un jeu en soi ? Dans les mains non plus de rédacteurs amateurs mais de professionnels du jeu, on a tout lieu de penser que ce support deviendra ludique, interactif, et surtout permettra une mise en abyme de la condition de joueur.

Dans tous les cas, les développements théoriques entrepris pour la prochaine génération de consoles semblent aller dans un sens très propice à la maturation et à l’approfondissement de la dimension de l’objet jeu vidéo. Et pour ceux qui, simplement, aiment jouer, l’avenir est de toute évidence plein de promesses.

lundi 1 octobre 2012

Entre le Spectre


Extrait d'Hamlet, Scène V


LE SPECTRE.
Écoute-moi bien.
HAMLET.
        J’écoute.
LE SPECTRE.
Je suis l’esprit de ton père, condamné pour un temps — à errer la nuit, et, tout le jour, — à être enfermé dans un feu ardent — jusqu’à ce que la flamme m’ait purgé des crimes noirs — commis aux jours de ma vie mortelle.
HAMLET.
Hélas ! pauvre ombre !
---

Au crépuscule de cette génération de consoles, j'ai du faire le dur choix du meilleur jeu sur celle-ci, et puisqu'il ne devait en rester qu'un, ce fut Dark Souls.