mardi 19 février 2013

Le Ruban Bleu, une aventure quotidienne par Aseyn et FibreTigre !

- Un jour, vous me trahirez.
- Mais non. Je suis un type bien, vous le savez.
- Le plus infâme des criminels se considère comme un type bien. Voilà le drame intime de la justice.

J'ai l'immense plaisir de vous faire découvrir l'histoire fascinante du Ruban Bleu.



Paris est plus gothique que Gotham City, et ce sans ajout cosmétique.

Les fondements philosophiques de notre société ont rayonné et ont été les ferments de ce qu'est le monde occidental aujourd'hui.

Enfin, nous avons toujours, en France, été courageux.

Pourquoi ne pas créer une héroine moderne, française, qui dépoussière intellectuellement l'image parfois désuette des justiciers ?


Ainsi le Ruban Bleu est né(e).



Le Ruban Bleu est une bande dessinée quotidienne publiée du lundi au vendredi.

Vous pourrez lire les premiers strips le 5 mars 2013 - et la publication sera quotidienne ensuite.

C'est une aventure continue, avec un début et une fin définitive. Nous avons aujourd'hui pas mal  de strips d'avance, environ un mois, et en exceptant un break de 3 mois entre deux parties, si tout se passe bien, l'aventure que nous vous proposons durera un an et demi. 
Le scénario est actuellement complètement écrit, strip par strip. C'est un univers défini, homogène, dont la plupart des mystères - jusqu'au mot même "ruban bleu" - prennent un sens complet au fil et parfois à la dernière image de l'aventure.



C'est une histoire de héros et de méchants comme dans les strips classiques, mais j'ai essayé de réduire les combats au minimum, là n'est pas notre valeur ajoutée.



Si l'aventure est continue, nous essayons tant que faire se peut d'avoir des strips satisfaisants en eux-mêmes - j'espère que mon expérience avec twitter, qui consiste à susciter l'intérêt dans la brièveté, m'aura servi.

Je suppose qu'il doit être difficile pour les dessinateurs de vendre leurs travaux à des éditeurs - mais je commençais un échelon encore en-dessous, avec un scénario détaillé écrit par ce que je suis, c'est à dire un débutant qui n'avait jamais fait ses preuves. Entre le moment où j'ai posé le point final au scénario et la rencontre avec Aseyn, qui est aujourd'hui la plume talentueuse qui donne vie aux aventures du Ruban Bleu, plus de 6 mois se sont écoulés.

Concernant Aseyn, j'avais particulièrement apprécié sa dernière BD "Le palais de glace" pour les perspectives toujours étranges qu'il donnait à ses cases : la vue était toujours vue d'un peu d'en bas, de haut, de coté, c'était un dynamisme non normé tout à fait propre à exalter une scène d'action originale. J'ai énormément de chance que le Ruban Bleu soit un projet qui ait attiré son intérêt, et je crois que je lui dis tous les soirs.

Pour renforcer le travail d'Aseyn et le mien, j'ai fait appel à Laure Derrien, styliste chez Dior qui a imaginé le costume d'une justicière de 2013 française.

Une des premières esquisses de Laure

J'ai également reçu l'aide attentive de Pascal Michon, architecte suisse, pour concevoir les plans de sa maison et des constructions étranges voire mystiques des différents lieux marquants de l'aventure.

Enfin, si l'anglais m'est un peu familier (j'ai écrit une IF en anglais), j'ai eu recours a un traducteur professionnel anglophone pour réaliser la version anglaise simultanée de nos strips. La qualité de sa réécriture est telle que leur lecture est un enchantement.


J'ai également codé le petit site sur lequel vous pourrez lire les aventures du Ruban Bleu. Au final, il ressemblera à cela, même si un flux RSS vous permettra de le lire de la façon qui vous plaira le plus :



J'ignore si je crois en Dieu mais j'ai quelques convictions qui charpentent ma vie.

Je crois à la vertu du pardon.

Je crois au fait que la violence et le crime sont issus d'un contexte social - je crois au fait que la pulsion de crime se transmet d'un individu à l'autre comme peut se transmettre un trait d'humour.

Je suis persuadé de l'extrême inutilité, en 2013, de la prison, qui aiguise l'esprit criminel plutôt que l'émousse.

Je pense que par le lien logique qu'il existe entre transgression et loi, il existe un lien entre voyou et autorité, et d'allant, entre super-héros et super-criminels - ces derniers ne se transcendent que par l'existence des premiers.


Je crois qu'on peut combattre le mal par l'amour, la philosophie et l'humour.

J'estime que notre monde manque de poésie, qu'elle soit contemplative ou épique.

Je suis certain que les problématiques sociales ne se dénoueront qu'avec une recherche personnelle de l'excellence intellectuelle - notre héroïne veut observer la pensée commune comme un justicier souhaite observer la ville : par son faîte ; c'est une femme de compromis et de paix, mais fataliste sur l’inéluctabilité de la corruption.



Je pense que Paris est un endroit mystérieux et fascinant, où se superposent des strates d'intrigues depuis des millénaires, et dont chaque lieu transcende la plus ordinaire des scènes...


Je pense qu'une bonne histoire, ce sont des répliques qui claquent, des méchants qui ont la classe, des vies fragiles et des histoires d'amour intenses.

Pour résumer :

Le Ruban Bleu - une super aventure !
Début : 5 mars 2013 à 10h30 ! Soyez là !
Fréquence de parution : 1 strip par jour (sauf week-end) sur http://www.lerubanbleu.com
Page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Le-Ruban-Bleu/511115825606587
Compte Twitter : https://twitter.com/LeRubanBleu
Dessinateur : Aseyn (blog - le palais de glace - compte twitter)





dimanche 17 février 2013

Studio404 / Février - Spéciale Sexe : Nos sexualités à l'heure du numérique

Faut-il encore que je vous présente Studio404, ce podcast de référence sur la technologie numérique dans lequel j'ai la chance de tenir une chronique ?

Cette émission de février, publiée de façon idoine le 14 février, a pour thématique la sexualité et la culture numérique...l'émission s'est donc plutôt orientée vers le témoignage personnel de chacune de nos utilisations.

Etant plutôt quelqu'un qui fonctionne à l'écrit, je suis toujours fasciné que l'on puisse draguer sur Spotify ou Instagram !

A noter que cette émission a rencontré un succès assez dingue, et nous a propulsé dans le top 10 des podcasts français les plus écoutés, au-dessus des chroniques RTL ou des podcasts faisant intervenir Zemmour / Sophia Aram...etc...

Au sommaire de cette émission :

- Le réalisme, l'ultime fantasme des enfants du porn
- Les réseaux sociaux, ces sites de rencontre du 3ème type
- le cybersexe, écrits et sentiments
- Être en CDI sexuel dans un monde de freelances


Bonne écoute.


lundi 4 février 2013

Ananké : une BD interactive avec Erwann Surcouf



C'est une BD interactive, et ça s'appelle Ananké.

J'ai connu Erwann Surcouf dans mon deuxième jeu de rôle sur G+, auquel il a participé en tant que joueur et avait même fait quelques petits personnages, ce qui était très cool.

Erwann est un dessinateur qui fait de très belles choses (vous verrez les liens ci-dessous). Il m'a contacté car il souhaitait faire une BD "interactive" comme le sont les Livres Dont Vous êtes le Héros.

Erwann avait une idée très claire de ce qu'il voulait proposer à ses lecteurs, c'est à dire :

- un système d'interactivité assez rudimentaire pour que la BD reste accessible
- un contexte de Grèce Antique

Comme pour chacun de mes projets, je me suis beaucoup renseigné sur une période que je connaissais déjà pas mal d'un point de vue académique.


Le pitch est assez excitant : vers le 4ème siècle avant JC, un esclave de Karthaia, une ville de l'Ile de Ceos, sur le point d'être agitée par un tremblement de terre, va peut-être être affranchi par son maître. Son destin l’emmènera très loin, peut-être dans les traces d'un empereur.

Cette période est fascinante car le périple de notre cher Pelops va croiser de très grandes figures de la philosophie antique. J'ai essayé de coller le plus possible à la réalité de l'époque (jusqu'au tremblement de terre...), c'est mon petit fantasme de satisfaire les lecteurs qui vont parfois plus loin, se renseignent sur les faits qui construisent le récit et s'aperçoivent que ce dont ils ont rêvé existe.

Ce qui est intéressant dans une BD interactive, c'est qu'il y a cette question de Destin - un thème assez retourné par les pionniers de la philosophie.


Erwann a été assez exigeant dans notre collaboration. Il a d'abord refusé quelques pitchs. 

Après, il m'a dit - et il avait raison - que le scénario présenté était assez basique et décevant. Il m'a rappelé qu'il avait été enthousiaste sur le principe de Gameplay de All Roads (de Jon Ingold) dans lequel dans la même histoire nous avions un changement de perspective sur une histoire continue. Sur ces consignes, je me suis remis au travail.

C'est là vraiment que le concept d'Ananké a pris sa force. 

Dans un livre dont vous êtes le héros classique, on vous présente deux choix en disant "voulez-vous aller à droite ou à gauche ?" par exemple. Dans Ananké, les choix qui animeront l'intégralité de la vie de Pelops ne seront pas ceux de Pelops. C'est son entourage qui choisira pour lui.

Deux exemples typiques : lorsque Pelops rencontre son maître, c'est à travers les yeux du maître que l'on choisit s'il doit être affranchi ou non. Lorsqu'il erre dans la ville, c'est une augure dans son temple qui prédit son chemin....et ainsi de suite. Le changement de perspective est donc constant.

Précisons qu'Ananké est un mot grec personnifiant la destinée. 


L'esclave affranchi ou évadé dont les choix sont décidés par d'autres est-il vraiment libre ?

Sommes-nous tous esclaves de nos interactions avec le monde ?

Dernière demande, Erwann m'a demandé une présentation assez originale de la BD qui exploite de façon atypique le support web. Nous sommes tombés d'accord sur une présentation de type "Kamishibai" dont vous pouvez voir un exemple sur le lien suivant :


(il faut scroller vers le bas)

Encore un petit mot sur les dessins : il s'agit ici de crayonnés et l'esthétique au final empruntera le style des vases grecs : dessins noirs sur fond orange pour les scènes de jour, et l'inverse la nuit. 

Ananké avance doucement mais sera bientôt (quelques semaines - mois) sous vos yeux !

Je vous invite chaleureusement à suivre Erwann Surcouf qui produit beaucoup de projets, malheureusement sans trop de publicité au regard de leur qualité, et il mérite votre attention !

Son twitter : @ErwannSurcouf
Son blog : http://erwann.surcouf.free.fr/doubleplusbon/

Un tumblr qu'il tient absolument génial où il dessine régulièrement la première page d'un grand classique de SF : http://erwannsurcouf.tumblr.com/