mardi 25 juin 2013

Un jeu français, Out There à Rezzed !


Comme vous le savez, Out There est le jeu que nous développons le studio Mi-Clos et moi.

Il s’agit d’un jeu sur tablette ayant pour thème l’exploration spatiale et dont nous espérons que l’ambiance, mélancolique, un peu désespérante de solitude, pèsera sur l’expérience de jeu.

A notre surprise, Out There a été invité à figurer, avec trois autres jeux, dans un stand dédié aux jeux indépendants prometteurs, la Leftfield Collection, au salon Rezzed qui s’est tenu à Birmingham les 21 et 22 juin derniers.

Ce n’est pas anodin car cette sélection et cette invitation a été établie par Rock, Paper, Shotgun et la Leftfield Collection en particulier est en partenariat avec Sega.



C’est par conséquent, alors qu’aucun professionnel n’avait pu tester notre jeu dans sa version alpha, une certaine marque de confiance et de reconnaissance du secteur sur les principes un peu alternatifs que nous avons proposé dans ce jeu : ambiance, narration, et "pas de combat".

Ce furent trois semaines assez intenses pour présenter quelque chose dont nous serions fiers et qui pourrait donner une idée non biaisée du jeu.

Michael a mis en place de superbes environnements graphiques, dont certains semi-procéduraux, et a simplifié l’interface. Cela a représenté un investissement de travail dense qu’il a réussi à maîtriser avec sérénité.




De mon coté, j’ai fourni un nouvel algorithme de répartition des étoiles plus performant et j’ai écrit, puis traduit environ 100 entrées spécifiques de texte, donc certaines avec des embranchements.

La traduction m’a donné des sueurs froides, car pour un jeu narratif, on allait être jugés sur notre capacité à poser l’ambiance avec des mots... nous avons également réalisé l’introduction et la première cutscène du jeu.



Au niveau de notre stratégie de guérilleros indépendants, nous avions réalisé des “Flyers dont vous êtes le Héros” en respectant l’identité graphique des Livres Dont Vous Êtes le Héros anglais. Ce flyer est téléchargeable en bas de l'article, amusez-vous bien !



Out There a été très bien accueilli à Rezzed.

Le jeu fonctionne, les joueurs ont pris le temps, malgré la foule, malgré le bruit, de lire l’introduction du jeu, et nous ont fait un feedback positif et dans certains cas enthousiaste !

C’est un soulagement car il nous est difficile, nous qui avons le nez tout le temps dans les entrailles du jeu, de déterminer la portée de son attractivité. Par ailleurs, nous avons pu établir une liste d’améliorations simples qui pourront fluidifier le jeu.



Il nous reste encore des aspects de gameplay fondamentaux à intégrer qui ajouteront de la richesse à notre projet.

Ce sera certainement fait pour un build dédié que nous livrerons à la presse bientôt et bien entendu pour la Gamescom en août où nous espérons que vous ferez la connaissance des intrigantes et parfois incompréhensibles civilisations extra-terrestres de Out There.

Lien pour télécharger le flyer (1,6 Mo)

Preview Out There par Modojo

Le trailer Out There

Le jeu vous intéresse ? Vous aurez des screenshots / news en exclusivité sur notre page Facebook

mercredi 12 juin 2013

Nombres Premiers SAS : une nouvelle avec des entreprises, des règlements de comptes et un tout petit peu de maths !

“Le monde de l’informatique régule nos vies. Ils sont immenses, ces colosses qui soutiennent ce monde : Microsoft, Apple, Google, Oracle...et pourtant, ils ne seront rien face à la tempête qui se prépare. Face au précipice. Nous serons l’ombre titanesque qui se dresse dans leur dos et qui rendra ces géants ridicules.”

Bonjour,

J'ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle intitulée "Nombres Premiers SAS" :

http://fibretigre.com/primes/

Pour ceux qui ne sont pas matheux, rassurez-vous, la nouvelle est racontée par les yeux d'un héros qui non seulement ne l'est pas non plus, mais en plus avoue être limité sur d'autres plans...

L'histoire en deux mots : les nombres premiers (des nombres divisibles par 1 et par eux-mêmes) sont précieux car constituent la base des cryptages, donc des transactions sécurisées par exemple.

Notre héros se lance dans le business de la recherche et de la revente de nombres premiers...va-t-il faire fortune ? Rien n'est simple, surtout quand les enjeux sont aussi grands...

Petite anecdote, le calcul de la décomposition des nombres de chapitre se fait avec un script maison à la volée, c'est pour cela qu'il présente des anomalies du type "divisible par 18" et non des facteurs premiers comme le voudrait un script plus rigoureux.

A noter que l'idée d'écrire sur les nombres premiers me titille depuis un moment...surtout depuis que Perelman a déclaré s'attaquer à la conjecture de Riemann, problème essentiel mathématique étroitement lié à la distribution des nombres premiers.

Plus concrètement, j'ai récemment offert un cadeau d'anniversaire à Aseyn (un album panini avec les équipes de foot 2012-2013) et sans emballage sous la main, j'ai découpé dans mes anciens tangentes magazines...et je suis retombé sur un article sur la conjecture de Riemann. J'ai été depuis obsédé par cette histoire et je n'ai pu m'en débarrasser qu'en l'écrivant.

J'espère qu'elle vous fera rire (surtout le cynisme et le langage fleuri du héros). Il y a pas mal de fiction dedans, mais il est intéressant, surtout dans un domaine aussi rigoureux que les maths, de faire se juxtaposer sans avertissement ce qui est vrai à ce qui est imaginé.

En l'écrivant, j'ai proposé une formulation lyrique de la synthèse des théorèmes d'incomplétude de Gödel :

"L'exploration du territoire mathématique est un acte de foi. "

Si vous ne devez pas lire la nouvelle, retenez au moins cette phrase, elle est valable en fait pour toute entreprise de la vie.